Souvent demandé: Quelle Sont Les Inconvénients De L’agriculture Vivrière?

Comment est pratiquée l’agriculture vivrière?

L’ agriculture vivrière est une agriculture essentiellement tournée vers l’autoconsommation et l’économie de subsistance. La production, rarement excédentaire, n’ est destinée ni à l’industrie agroalimentaire ni à l’exportation. Elle est en grande partie auto-consommée par les paysans et la population locale.

Quels sont les inconvénients de l’agriculture?

domination des difficultés liées à la terre; fiabilité de la production et partage du risque; uniformité de la qualité; et. promotion des intrants agricoles.

Quels sont les inconvénients de l’agriculture productiviste?

Un coût environnemental élevé Qui dit production intensive dit pollution de l’eau et des sols. Les engrais azotés contribuent ainsi à 22 % des émissions d’ammoniac, les déjections animales et leur épandage à 75 %, rappelle l’Ademe. L’ agriculture produit aussi 20 % des émissions de gaz à effet de serre.

Quelles sont les culture vivrière?

La période récente est caractérisée par la régression générale des cultures de rente (riz mais aussi tabac, arachide, mais) et par le développement spectaculaire de l’élevage bovin dans une minorité d’exploitations (propriétaires fonciers, lignagers ou individuels).

You might be interested:  Réponse Rapide: Quelles Sont Les Ressources Naturelles En Agriculture?

Comment Appelle-t-on une agriculture dont la production est destinée à l’agriculteur?

Une agriculture vivrière est un ensemble de productions agricoles (plantes ou animaux ) qui sont destinées à l’alimentation quotidienne de l’ agriculteur et de sa famille, ainsi que de ses animaux tels que des moutons ou des vaches. L’ agriculture vivrière s’oppose à l’ agriculture commerciale!

C’est quoi l’agriculture productiviste?

Elle est parfois également appelée agriculture productiviste. Elle repose sur l’usage optimum d’engrais chimiques, de traitements herbicides, de fongicides, d’insecticides, de régulateurs de croissance, de pesticides Ce mode de production fragilise (voire met en péril) l’Environnement.

Quelle sont les avantages de l’agriculture?

L’ agriculture urbaine facilite les échanges intergénérationnels et interculturels. Désormais, elle peut constituer un loisir. Elle permet de rendre les aliments de bonne qualité plus accessibles par la réduction de leur coût. L’ agriculture urbaine permet une cohésion et un esprit de collectivité.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’agriculture conventionnelle?

Ainsi, le principale avantage est la protection de la biodiversité, l’eau et le sol. Un des premiers inconvénients de l’agriculture biologique ordinaire est qu’elle exige un grand apport extérieur de substances fertilisantes, ce qui a pour effet d’épuiser les ressources naturelles.

Quels sont les conséquences de l’agriculture?

Ses effets négatifs sont graves et se incluent notamment la pollution et la dégradation des sols, de l’eau et de l’air, mais elle a aussi des effets positifs: les cultures et les sols absorbent les gaz à effet de serre, par exemple, et certaines pratiques agricoles atténuent les risques d’inondation.

You might be interested:  Souvent demandé: Pourquoi Chaulage En Agriculture?

Quelles sont les conséquences des pratiques agricoles intensives?

Si une agriculture trop intensive peut nuire à l’environnement en contribuant à la pollution des eaux et des sols, à l’épuisement des ressources et à la destruction des habitats et de la biodiversité, des systèmes agricoles moins intensifs, faisant un usage raisonné des intrants et s’appuyant sur les services des

Qu’est-ce qu’un produit issu de l’agriculture raisonnée?

L’ agriculture raisonnée est un système de production agricole dont l’objectif premier est d’optimiser le résultat économique en maitrisant les quantités d’intrants, et notamment les substances chimiques utilisées (pesticides, engrais) dans le but de limiter leur impact sur l’environnement.

Quels sont les avantages de l’agriculture intensive?

L’ agriculture intensive permet d’augmenter considérablement la production agricole aussi bien en quantité qu’en qualité. Elle peut permettre de produire des quantités de produits alimentaires suffisants pour lutter contre la faim dans le monde.

Quel sont les produits vivriers?

Les oignons, les arachides, les haricots et les graines de courge sont séchés habituellement au soleil. Ensuite, les arachides et les haricots se gardent dans les greniers où la fumée de bois aide à leur conservation. Les légumes (Ndolé, feuilles de haricots doliques, feuilles de courge, etc)

Quelles sont les cultures vivrières du milieu intertropical d’Afrique?

9L’économie des départements de l’Alibori et du Borgou est essentiellement agricole avec une large part accordée aux cultures vivrières (sorgho, mil, maïs, fonio, riz, manioc, igname), aux oléagineux (arachides), aux légumineuses (pois d ‘angole) et aux potagers (oignons).

Quels sont les problèmes liés aux cultures vivrières?

Dans le Nord les problèmes sont différents, mais on y constate un phénomène semblable: le développement du marché du riz et surtout celui du riz importé. Le deuxième facteur est évidemment aussi celui des prix du riz à la consommation, fixé au niveau national et administré par la Caisse de Péréquation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *