Souvent demandé: Comment S’appelle Les Outils Utiliser Par L’agriculture Vivrière?

Quels sont les agriculture vivrière?

La Côte-d’Ivoire a décidé de diversifier ses productions agricoles en adjoignant aux cultures d’exportation (café, cacao, sucre et fruits), les cultures vivrières traditionnelles (banane plantain, igname, manioc et riz).

Quels sont les avantages de l’agriculture vivrière?

L’ agriculture vivrière permet à la famille de la personne qui la pratique de se nourrir toute l’année sans dépenser de l’argent. La production n’est pas destinée à l’exportation, mais cela n’empêche pas les cultivateurs de vendre les restes de denrées en cas de besoin.

Comment Appelle-t-on une agriculture dont la production est destinée à l’agriculteur?

Une agriculture vivrière est un ensemble de productions agricoles (plantes ou animaux ) qui sont destinées à l’alimentation quotidienne de l’ agriculteur et de sa famille, ainsi que de ses animaux tels que des moutons ou des vaches. L’ agriculture vivrière s’oppose à l’ agriculture commerciale!

Quels sont les outils agricoles modernes?

Travail du sol

  • Instruments aratoires.
  • Araire.
  • Charrue.
  • Charrue à disques.
  • Déchaumeuse.
  • Herse.
  • Machine à bêcher.
  • Motoculteur.
You might be interested:  Question: Comment Développer L'agriculture Bio?

Qu’est-ce que l’agriculture moderne?

L’ agriculture moderne repose sur l’homme, la terre et le capital financier afin d’assurer son fonctionnement. Il s’agit par ailleurs d’une nouvelle forme d’exploitation agricole qui utilise les avancés technologiques, les innovations agronomiques, les engrais chimiques, biologiques…

Quelle est la différence entre l’agriculture intensive et l’agriculture vivrière?

L’ agriculture vivrière et extensive s’intègre largement dans le cadre d’une économie de subsistance, contrastant avec l’ agriculture industrielle et intensive, qui livre sa production comme matière première à l’agro-industrie et à l’agro-alimentaire, et aussi à l’ agriculture commerciale, qui est insérée dans un système

Quel est la culture vivrière?

Les cultures vivrières traditionnelles sont celles que l’usage et la tradition font accepter comme sources alimentaires convenables et souhaitables par la communauté. Les populations rurales connaissent bien ces végétaux, savent les cultiver et les cuisiner, et en apprécient les plats.

Quels sont les cultures vivrières en Côte d’Ivoire?

À côté de ces cultures industrielles, les principales cultures vivrières sont le riz, l’igname, le manioc, la banane plantain, le maïs et les légumes. Les cultures industrielles sont le moteur du développement économique et social de la Côte d’Ivoire.

Quels sont les problèmes liés aux cultures vivrières?

Dans le Nord les problèmes sont différents, mais on y constate un phénomène semblable: le développement du marché du riz et surtout celui du riz importé. Le deuxième facteur est évidemment aussi celui des prix du riz à la consommation, fixé au niveau national et administré par la Caisse de Péréquation.

Quel sont les produits vivriers?

Les oignons, les arachides, les haricots et les graines de courge sont séchés habituellement au soleil. Ensuite, les arachides et les haricots se gardent dans les greniers où la fumée de bois aide à leur conservation. Les légumes (Ndolé, feuilles de haricots doliques, feuilles de courge, etc)

You might be interested:  Réponse Rapide: Quelle Type D'agriculture À Bonnes?

Qu’est-ce que l’agriculture productivistes?

Elle est parfois également appelée agriculture productiviste. Elle repose sur l’usage optimum d’engrais chimiques, de traitements herbicides, de fongicides, d’insecticides, de régulateurs de croissance, de pesticides Ce mode de production fragilise (voire met en péril) l’Environnement.

Comment Nomme-t-on ce type d’agriculture mécanisée et commerciale?

L’ agriculture commerciale est une forme d’ agriculture intégrée à l’économie, dont la production est essentiellement ou exclusivement destinée à être vendue.

Quelles sont les cultures commerciales?

L’agriculture sénégalaise est essentiellement pluviale et saisonnière. Elle repose à la fois sur des cultures de rente (arachide coton) et sur des cultures vivrières de subsistance (mil, sorgho, maïs). Le riz, culture traditionnelle en Casamance, se développe fortement dans la vallée du fleuve Sénégal.

Pourquoi Dit-on l’agriculture haïtienne est une agriculture de subsistance?

Ce fut le rôle de cette agriculture pendant la crise alimentaire, où les prix au consommateur ont explosé. Or cette agriculture, filet de sécurité sociale, est peu productive, et sa capacité à remplir son rôle est limitée, plus que nulle part, en Haïti, où les sols ont été minés par des siècles de pauvreté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *