Question: Combien D’indonésien Vivent De L’agriculture Vivrière?

Comment est pratiquée l’agriculture vivrière?

L’ agriculture vivrière est une agriculture essentiellement tournée vers l’autoconsommation et l’économie de subsistance. La production, rarement excédentaire, n’ est destinée ni à l’industrie agroalimentaire ni à l’exportation. Elle est en grande partie auto-consommée par les paysans et la population locale.

Quelle est la priorité de la politique agricole de l’Indonésie?

Depuis son indépendance en 1945, la priorité de l’ Indonésie en matière de politique agricole est de parvenir à l’autosuffisance, en particulier pour ses cultures vivrières, afin d’assurer sa sécurité alimentaire.

Comment l’Indonésie A-t-elle réussi à augmenter sa production alimentaire?

Avec la diffusion de nouvelles variétés plus productives, l’amélioration des pratiques d’irrigation et le recours aux intrants chimiques hautement subventionnés, l’économie rizicole indonésienne a connu un essor spectaculaire.

Quelle sont les culture vivrière?

La Côte-d’Ivoire a décidé de diversifier ses productions agricoles en adjoignant aux cultures d’exportation (café, cacao, sucre et fruits), les cultures vivrières traditionnelles (banane plantain, igname, manioc et riz).

Quels sont les inconvénients de l’agriculture vivrière?

La mauvaise conservation des récoltes et l’attaque de rongeurs/d’insectes entraînent le pourrissement précoce des denrées. L’absence d’intrants performants réduit également la production. Certaines régions rurales sont ainsi touchées par l’insuffisance alimentaire.

You might be interested:  Souvent demandé: Comment Fabrication Paille Agriculture?

Comment Appelle-t-on une agriculture dont la production est destinée à l’agriculteur?

Une agriculture vivrière est un ensemble de productions agricoles (plantes ou animaux ) qui sont destinées à l’alimentation quotidienne de l’ agriculteur et de sa famille, ainsi que de ses animaux tels que des moutons ou des vaches. L’ agriculture vivrière s’oppose à l’ agriculture commerciale!

Quel sont les produits vivriers?

Les oignons, les arachides, les haricots et les graines de courge sont séchés habituellement au soleil. Ensuite, les arachides et les haricots se gardent dans les greniers où la fumée de bois aide à leur conservation. Les légumes (Ndolé, feuilles de haricots doliques, feuilles de courge, etc)

Quels sont les problèmes liés aux cultures vivrières?

Dans le Nord les problèmes sont différents, mais on y constate un phénomène semblable: le développement du marché du riz et surtout celui du riz importé. Le deuxième facteur est évidemment aussi celui des prix du riz à la consommation, fixé au niveau national et administré par la Caisse de Péréquation.

Quelles sont les cultures vivrières du milieu intertropical d’Afrique?

9L’économie des départements de l’Alibori et du Borgou est essentiellement agricole avec une large part accordée aux cultures vivrières (sorgho, mil, maïs, fonio, riz, manioc, igname), aux oléagineux (arachides), aux légumineuses (pois d ‘angole) et aux potagers (oignons).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *