FAQ: Quelle Est La Difference Entre L’agriculture Commerciale Et Vivriere?

Quelles sont les cultures commerciales?

L’agriculture sénégalaise est essentiellement pluviale et saisonnière. Elle repose à la fois sur des cultures de rente (arachide coton) et sur des cultures vivrières de subsistance (mil, sorgho, maïs). Le riz, culture traditionnelle en Casamance, se développe fortement dans la vallée du fleuve Sénégal.

Quelles sont les caractéristiques de l’agriculture vivrière?

L’ agriculture vivrière est une agriculture essentiellement tournée vers l’autoconsommation et l’économie de subsistance. La production, rarement excédentaire, n’est destinée ni à l’industrie agroalimentaire ni à l’exportation. Elle est en grande partie auto-consommée par les paysans et la population locale.

Est-ce que l’agriculture commerciale ne concerne que les pays riches?

Du fait que ses consommateurs se trouvent dans le monde entier, l’ agriculture commerciale est soumise à une très forte concurrence entre les pays. Ce dernier ne trouvera pas de consommateurs et ne pourra pas alors augmenter ses revenus.

Qu’est-ce que la culture commerciale?

Ensemble de connaissances relatives au commerce.

You might be interested:  Question: Quels Sont Les Risques De L'agriculture En 2019?

Pourquoi Pratiquons-nous l’agriculture commerciale?

Ces pratiques alternatives visent un développement agricole durable: meilleure production, meilleur respect de l’environnement, diminution de l’énergie utilisée, réduction des déchets, etc. Ces productions tentent aussi de réduire les effets négatifs sur les sols, comme l’érosion et l’appauvrissement de la terre.

Quels sont les cultures commerciales au Mali?

Les productions végétales comportent des céréales (mil, sorgho, maïs, riz) et des cultures de rente (arachide, coton). La production céréalière est principalement destinée à l’autoconsommation et n’ est commercialisée qu’à hauteur de 20%.

Pourquoi l’agriculture vivrière?

Une façon de préserver la biodiversité Si elle permet de nourrir une proportion importante de la population mondiale, l’ agriculture vivrière a aussi pour vertu de préserver la biodiversité. En effet, les cultures, dans l’ agriculture vivrière, sont conduites sur base des savoirs traditionnels.

Quelles sont les culture vivrière?

La période récente est caractérisée par la régression générale des cultures de rente (riz mais aussi tabac, arachide, mais) et par le développement spectaculaire de l’élevage bovin dans une minorité d’exploitations (propriétaires fonciers, lignagers ou individuels).

Quels sont les problèmes liés aux cultures vivrières?

Dans le Nord les problèmes sont différents, mais on y constate un phénomène semblable: le développement du marché du riz et surtout celui du riz importé. Le deuxième facteur est évidemment aussi celui des prix du riz à la consommation, fixé au niveau national et administré par la Caisse de Péréquation.

Où est pratiquée l’agriculture commerciale?

Elle peut être intensive (huertas de la région de Valence en Espagne) ou extensive (Beauce). Elle s’oppose à l’ agriculture vivrière.

You might be interested:  FAQ: When Did Humans Began Agriculture?

Quelle est la place de l’agriculture française dans le monde?

L’ agriculture française est largement en tête des plus grandes agricultures du monde comme le montre le graphique 1 ci-dessous. Sur une superficie de 670 milliers de kilomètres carrés, elle produit 1,7% de la valeur agricole mondiale, à peu près comme la Russie qui pourtant a un territoire plus de 25 fois supérieur.

Quelle est la place de l’agriculture française dans le palmarès européen?

Les principaux produits agricoles de la France Production de 29 millions de tonnes de sucre betteraves, la France est en tête de l’UE. Elle occupe la deuxième place tant dans l’UE que dans le monde dans la production de ses cépages très appréciés, avec 5,3 millions de tonnes métriques.

C’est quoi l’agriculture traditionnelle?

Des techniques traditionnelles efficaces. La mise en valeur des terres en pays Bamiléké est caractérisée par l’association et/ou la juxtaposition de l’ agriculture et de l’élevage. On y pratique une polyculture intensive associée au petit élevage (moutons, chèvres, porcs, volailles) dans un paysage de bocage.

Comment fonctionne l’agriculture intensive?

L’ agriculture intensive est un système de production agricole caractérisé par l’usage important d’intrants, et cherchant à maximiser la production par rapport aux facteurs de production, qu’il s’agisse de la main d’œuvre, du sol ou des autres moyens de production (matériel, intrants divers).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *