Comment Faire Une Bonne Rotation Agriculture?

Comment faire une bonne rotation?

Idéalement, la tête de rotation est une prairie temporaire: • Graminées / Légumineuses: à choisir en fonction de l’hydromorphie du sol. Luzerne: en cas de sols basiques et bien drainés. Le corps de la rotation est une culture exigeante en azote, comme le blé, le colza, le maïs, la betterave etc..

Quelle culture après le blé?

EXEMPLE: Orge – Blé d’hiver – Maïs – Tournesol – Sorgho – Soja ou bien Orge – Colza – Blé – Pois. Cela se rapproche de l’exemple des rotations simples additionnées, l’Orge remplace un des Blés, le Sorgho remplace un Maïs et le Tournesol remplace un Soja.

Quelle culture après une prairie?

Enfouir des prairies ou des résidus de cultures • Le retournement d’une prairie avec légumineuses en place depuis au moins deux ans fournit l’essentiel de l’azote au sol (fixation estimée entre 100 et 400 kg d’azote/ ha/an) et le retournement des résidus de protéagineux (pois, féverole, lupin) restitue au sol l’azote

Comment faire un assolement?

Pour réaliser l’ assolement, vous divisez votre potager en 4 parcelles égales et y plantez des familles de légumes différentes. L’ assolement est le plan du potager à un instant T.

You might be interested:  Question: Comment L'agriculture Peut Aider Le Climat?

Quelle culture après les pommes de terre?

Au fur et à mesure des arrachages, commencer les semis échelonnés de haricots verts jusqu’au mois de juillet. Semer du fenouil, des salades et des chicorées tout l’été. Attendre jusqu’en août pour la mâche.

Comment eviter la rotation des cultures?

Alors dans un petit potager, que faire?

  1. Paillis sur toutes les parcelles et sur les allées.
  2. Compostage en surface.
  3. Apport de compost bien décomposé (mieux toléré par tous les légumes).
  4. Apport de compost à moitié décomposé (accepté par les courges, les tomates…).

Quelle culture après le maïs?

Que semer ou planter après la culture du maïs? Des légumes feuilles: épinard, salade, roquette, arroche… Moins exigeants, ils se contentent des restes des boulimiques.

Comment s’appelle la rotation des cultures?

La rotation culturale (ou rotation des cultures ) est, en agriculture, la suite de cultures échelonnées au fil des années sur une même parcelle. C’est un élément important de la gestion de la fertilité des sols et des bioagresseurs, et donc un atout pour l’augmentation des rendements.

Quelle culture après avoine?

Pour une meilleure efficacité de l’engrais vert, vous pouvez mélanger l’ avoine avec une légumineuse: pois pour un semis de fin d’hiver, vesce ou féverole pour un semis d’automne, à raison de 500 g de graines d’ avoine pour 500 g de graines de légumineuse.

Quand Labourer une prairie?

Le dessèchement de la prairie est rapide. Mais il faut accepter de perdre la dernière pousse d’herbe. Si la météo est normale, on peut commencer par un déchaumage très superficiel, puis on laisse le sol se raffermir un peu, et au bout d’une à deux semaines, on termine par un labour à 10 cm.

You might be interested:  Question: What Are Agricultural Occupancy Conditions?

Comment détruire une prairie en bio?

Le scalpeur permet également de détruire les couverts végétaux: trèfle blanc, moutarde, phacélie… Cet outil demande peu de puissance (car le travail se fait à seulement 2 ou 3 cm de profondeur) et implique une très faible consommation de fuel.

Quelle culture après orge de printemps?

Resemer une culture de printemps après une céréale désherbée est possible. Beaucoup d’entre elles peuvent être implantées sans travail du sol particulier, à condition que la biomasse végétale ait été retirée (par ex. ensilée), notamment le maïs. Dans certains cas le labour est recommandé.

Quelle est la différence entre l’assolement et la rotation?

L’ assolement est la diversité géographique des cultures à un moment donné, la rotation est la succession des cultures sur une même parcelle au fil du temps.

Comment choisir son assolement?

Le choix d’ assolement désigne l’action de l’agriculteur de définir à l’avance la liste chronologique des cultures qu’il va cultiver sur chacune de ses parcelle. L’indication des principales opérations culturales (moment du semis, de la récolte, etc.) est expliqué dans le processus des activités.

Pourquoi assolement?

Les bénéfices d’une diversification des assolements se mesurent en terme agronomiques (productivité, qualité des sols, pression fongique, etc.) mais aussi économiques. En effet elle permet de sécuriser les revenus de l’exploitant en cas de mauvaise récolte sur une des espèces cultivées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *